XIXe siècle.

Le 28.02.1850 présentation d'un projet par les architectes Favrot et Rochon. Le coût est de 90.000 francs dont 27.000 pour le fer et 15.600 pour les câbles.

Le 05.03.1852 mise en adjudication, le cahier des charges fixe la largeur à 3,50 m. Mais Monsieur Wedrokowski emporte le marché avec un projet presque identique.

1852, la crue endommage une pile et une partie du tablier.

Le 12.05.1852 réception provisoire de la passerelle.

Le 02.09.1852 réception définitive.

1853, la passerelle est privée, donc à péage.

Le 08.05.1865 la ville rachète les droits, et l'entreprise Grillet adjudicataire assure son entretien.

1895, les statistiques de l'époque comptabilisent un flux journalier de 6.720 piétons entre 6 heures et 22 heures.

XXe siècle.

Le 01.09.1944 les Allemands font sauter la passerelle. Les câbles et le tablier sont partiellement détruits.

Le 01.11.1944 réouverture de la passerelle, la chaussée est portée à 3,80 m.