XIXe siècle.

Le 09.01.1837 une ordonnance royale ordonne aux Hospices de mettre des terrains à la disposition de la Compagnie des Ponts du Rhône.

Le 21.04.1837 publication du cahier des charges. Il s'agit d'un pont suspendu, d'une longueur de 210 m, avec une chaussée de 4,80 m encadrée par des trottoirs de 1,10 m. Les piles sont en béton massif, protégé par un enrochement.

1839, achèvement des travaux mené par l'entrepreneur Clauzel.

Le 17.07.1839 test du pont et ouverture à la circulation.

1840, mise en place d'une traille.

1850, la vérification technique du pont signale que les câbles sont déjà oxydés. Ces grosses réparations durent 6 mois. Avec le temps, le pont devient inapte au trafic.

Le 15.08.1860 la ville rachète le pont et l'entreprise Grillet adjudicataire assure maintenant son entretien.

Le 16.05.1871 différents arrêtes municipaux limitent les chargements à 3 tonnes.

Le 05.01.1887 le rapport technique signale l'état du pont alarmant. Les massifs d'ancrage et les piles d'une part , d'autre part, les câbles noyés dans le béton ne peuvent pas être contrôlés.

1895, d'après les statistiques, le trafic sur le pont entre 6 heures et 22 heures est de 33.888 piétons.

XXe siècle.

1912, démolition du pont d'avril à octobre, et mise en place d'un pont provisoire en bois qui va servir 6 ans.

Le 16.10.1912 reconstruction du pont. C'est le premier ouvrage de Lyon doté d'un tablier en béton armé reposant sur des piles en maçonneries.

1918, fin des travaux.

Le 14.07.1918 inauguration du pont. C'est le plus beau et le plus solide des ponts de Lyon. Il est en maçonnerie (pierres blanches de La Villette dans l'Ain), parements en Comblanchien des carrières de Gevrey-Chambertin vers Dijon. Sa chaussée a 11 m et les trottoirs 4,50 m chacun.

Le 01.09.1944 les Allemands font sauter le pont, la première explosion n'affecte pas le pont. A la deuxième, la seconde arche s'effondre, mais pas le trottoir.

Le 14.09.1944 une passerelle provisoire en bois est mise en place.

Le 16.09.1944 mise en place d'une deuxième passerelle de 4 m.

1946, début de la reconstruction.

1948, le pont a repris son aspect initial.